Le lait et le fromage dans la Protohistoire, l’Antiquité et au Moyen Âge (appel à communications)

Colloque portant sur les produits laitiers en Europe et Méditerranée de l’âge du Bronze jusqu’au Haut Moyen Âge, qui se déroulera à l’espace Mendès France de Poitiers, le 14 octobre 2021. Soutenu par le laboratoire HeRMA (EA 3811) de l’Université de Poitiers ; le laboratoire Temos (UMR 9016) de l’Université Bretagne Sud, la MSHS de Poitiers (USR 3565) et la MSH Bretagne (USR 3549). Les propositions de communication sont à adresser avant le 31 mars 2021 à Lydie Bodiou (lydie.bodiou@univ-poitiers.fr) et à Dominique Frère (dominique.frere@univ-ubs.fr).

Connaissez-vous Tyro, souveraine d’une île-fromage au centre de laquelle s’élève un temple bâti en l’honneur de Galatée ? Tyro est en quelque sorte reine du lait et du fromage, tirée de l’imagination féconde de Lucien de Samosate. Cet auteur grec du IIe s. ap. J.-C. crée un monde fantasque qui est l’inverse du nôtre, un royaume où les travaux agricoles n’ont pas lieu d’être car il suffit de manger le sol fait de fromage, où l’élevage est inutile car c’est la vigne qui donne du lait. La frontière entre le végétal et l’animal est abolie ainsi que celle entre barbarie et civilisation ; n’existe plus que la pureté du lait et une existence simple sur une terre fromagère métaphore d’abondance.

Le lait (et ses dérivés) est un aliment privilégié, à la fois fonctionnel et symbolique. Fonctionnel pour
sa simplicité de fabrication et ses qualités nutritives (on parle d’alicament ou de « functional food ») ; symbolique
par son origine animale et rustique, sa couleur blanche, sa capacité à changer de nature (évoluer du liquide au
solide), les récits d’allaitements divins, son intégration dans nombre d’actes rituels. Et enfin, on oublie trop
souvent que le lait (et ses dérivés) n’est pas qu’un aliment, étant amplement employé dans les recettes
médicinales et magico-thérapeutiques ainsi qu’en cosmétique. Comme nous le constatons, Tyro est une reine
aux multiples visages…

Le colloque sera organisé autour de 4 thématiques :

  1. Méthodologie (sources archéologiques, iconographiques et textuelles ; données analytiques).
  2. Production et échanges (modes de fabrication, de conservation, de transport ; dimension économique).
  3. Usages (alimentaires, cosmétiques, thérapeutiques, magiques, funéraires et religieux).
  4. Synthèses historiques (état des connaissances concernant une période ou une culture protohistorique et historique).

Pour en savoir plus : https://laitages.hypotheses.org/


Inrap

Carine Carpentier / Chargée du web scientifique / Inrap - Direction scientifique et technique / carine.carpentier@inrap.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search