Auteur : Sandrine Linger-Riquier

3

L’armoise ou la transmission des savoirs thérapeutiques

Cet article s’intéresse à un graffito végétalisant gravé sur le col d’un gobelet du IVe s. de notre ère. Découvert en 1991 lors de la fouille de la nécropole du Bas Empire de Lazenay à Bourges (Cher), ce gobelet était déposé près de la tête d’un défunt adulte, dont les ossements mal conservés n’ont pas permis de préciser l’âge et le sexe (Durand, 2005).

0

Le flacon mutilé au fond de la citerne : état sanitaire et analyse organique ou le témoignage archéologique d’une recette médicinale de Pline l’Ancien

Une citerne comblée dans les années 10-30 de notre ère, provenant du quartier artisanal de l’agglomération antique d’Amboise (Indre-et-Loire) a livré un flacon balustre complet à la base du comblement détritique. Ce vase nous a interpellé en raison du double graffiti (évoquant deux « A ») et des multiples mutilations qu’il a subies au niveau de la lèvre, de la panse et du pied, réalisés à l’aide de différents ustensiles (clou, lame, pierre ou marteau).

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search